Calisthenics : Définition

Lorsque vous prenez la décision de vous mettre au sport, afin de changer votre physique, la première chose qui vous viens a l’esprit, en particulier pour les hommes, est de soulever des poids. Il est certain que soulever des poids est excellent et aidera certainement à atteindre les objectifs de la plupart des gens mais ce n’est pas toujours nécessaire. En fait je dirais que, à moins que votre objectif soit spécifiquement lié à la levée de poids en tant que powerlifter, bodybuilder, haltérophile olympique, pratiquement n’importe qui, en particulier les débutants, pourront énormément progresser en pratiquant le calisthenics. Cliquez ici pour télécharger gratuitement mon programme sur 12 semaines !

Qu’est-ce que le calisthenics ? (callisthénie en français)

Le mot calisthénics vient de deux mots grecs Kallos (la Beauté) et Sthénos (la Force). La première mention de ce mot remonte à la Grèce antique. Selon certains historiens, les guerriers spartiates pratiquaient le calisthénics avant la bataille des Thermopyles (Histoire du film 300). Un historien romain nommé Tite-Live rapporte que les gladiateurs s’entraînaient également avec des exercices au poids de corps. La pratique de la musculation au poids de corps et devenue secondaire depuis la popularisation du bodybuilding dans les années 50 car l’objectif n’était plus le développement de la force et du corps de manière fonctionnelle mais l’objectif était plutôt d’avoir les plus gros muscles et parfois même en mettant sa santé en danger. 

Si son nom vous semble inconnu, c’est parce qu’il est célèbre sous d’autres appellations telles que musculation urbaine ou street workout. Il s’agit du type d’entraînement avec lequel on développe les muscles de son corps en se servant uniquement du poids de celui-ci. Il permet ainsi de se construire une musculature puissante grâce à la connaissance du corps et de sa maîtrise. Aussi, il ne requiert (presque) aucun matériel, car il se base uniquement sur des exercices fonctionnels permettant de perfectionner la force, l’endurance, l’agilité, l’équilibre et la coordination des mouvements du corps. On en cite les pompes, les tractions, les dips, les squats, les fentes, les relevés de bustes et de jambes, etc.

Les raisons de pratiquer le calisthenics

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à pratiquer le calisthenics, pour ne citer que son coût quasiment nul, car pouvant être exercé partout. C’est notamment le cas dans les parcs où il y a des barres de traction, des escaliers, un parcours de santé ou simplement chez vous. Pratiquer le calisthenics réduit aussi  au minimum les risques de blessures au niveau des muscles, tendons ou articulations, car il est effectué avec des mouvements fonctionnels. Vous ne courez aucun danger en vous y mettant. Vous développerez de manière harmonieuse et naturelle tous les muscles de votre corps.