Ma transformation avec le Set & Reps | Street Workout

Ma transformation avec le street workout

Salut les machines, 

Dans cet article je vais tenter de parler un petit peu de moi, de mon évolution afin que vous sachiez un petit peu qui est derrière ce blog et surtout pour essayer de motiver ceux qui n’ont pas encore commencé à s’entraîner, qui ont tendance à procrastiner et à se chercher des excuses. Mon but est qu’à la fin de cet article vous soyez bouillants à l’idée de vous y mettre dés maintenant !

 

Le commencement (2010)

Nous voila en 2010, l’année ou j’ai débuté sérieusement la musculation au poids de corps (calisthenics). C’est au cours de cette année que j’ai rejoins l’armée de terre et que j’ai appris pas mal de chose de la part de certains collègues qui pratiquaient déjà depuis un moment. Quand j’avais appris que l’un d’entre eux qu’on va nommer Jon était capable de faire 30 tractions, j’étais complètement stupéfait ! Je me souviens encore à quel point j’étais étonné. C’était pour moi, quelque chose d’IMPOSSIBLE à faire. Je me disais que si Jon pouvait faire autant de tractions, c’est qu’il avait une sorte de don, ou des facilités qui ne sont pas données à tout le monde et que je ne pourrais jamais parvenir à réaliser une telle performance même si je m’entrainais toute ma vie. 

Et devinez comment s’entrainait Jon ? Il faisait quasiment que des « pyramides« . Il en bouffait tous les jours ou tous les deux jours après ses journées de travail. Si je me souviens bien il faisait, 1 tractions – 3 pompes puis 2 tractions – 6 pompes et ainsi de suite jusqu’à monter le plus haut possible. Puis il faisait pareil dans le sens inverse. Bien entendu j’ai tout de suite commencé à m’y mettre et à en faire aussi tous les 2 jours environ pendant 1 an. C’est comme ça que j’ai commencé ma transformation et que j’ai énormément progressé. Bien entendu je ne savais pas que pour continuer de progresser, il fallait absolument varier ses séances d’entraînements afin de ne pas stagner. Quoi qu’il en soit j’avais progressé même si ça aurait pu être 4 fois plus rapide.

 

6 à 12 mois plus tard

Nous voilà entre 6 et 12 mois plus tard, je pesais 75kg environ. Je n’avais pas pris beaucoup de masse musculaire mais cela est du à une très mauvaise alimentation pendant mes 6 mois de formations. On mangeait peu, faisait beaucoup de randonnées et du coup, j’étais en déficit calorique la plupart du temps et donc, très compliqué de prendre du poids. Cependant j’étais passé d’une dizaine de tractions à 25 ! C’était pour moi un truc de fou. Comme je le disais plus haut, la barrière des 30 tractions était pour moi infranchissable. je pensais que seulement les personnes aux capacités hors normes pouvaient la franchir (ou bien les pompiers de paris car c’est des machines de guerre) 

Cependant, lorsque j’ai pris conscience de ma progression, j’ai réalisé qu’en réalité je me fixais mes propres barrières dans ma tête.  À l’armée j’entendais toujours « Tout est dans la tête » ou bien « c’est 80% dans la tête et 20% dans le physique ».  Au final, ça paraît bête mais toutes ces phrases m’ont permis de réaliser qu’on se fixait nos propres limites et c’est pareil dans tous les domaines. Que ce soit dans le sport, dans l’entreprenariat ou autre ! C’est toujours plus facile de se trouver des excuses en disant de Jon qu’il avait un don ou autre phrases du genre. Enfin bref je suis pas la pour faire un article sur le développement personnel mais je pense que vous m’avez compris 🙂

 

2013

À cette période, on se rend vraiment compte de ma progression. Je m’entrainais différemment. Je faisais toujours des pyramides de temps en temps mais la majorité de mes entrainements étaient composés de circuits training comme je vous partage sur le blog. L’alimentation a joué un rôle important car à cette période je mangeais très bien ! Fini les galères, les randonnées de 120km sur 3 jours, les stages commandos etc. Je pouvais enfin me focus à fond sur mes entrainements. Je tiens à préciser que je ne consommais pas de protéines en poudres ! J’ai toujours été contre ça car j’estime qu’il y a tout ce dont j’ai besoin dans mon assiette. Après chacun fait ce qu’il veut, j’admet quand même qu’il y a un côté pratique dans le fait de consommer de la whey après un entrainement car c’est pas toujours évident de bouffer du riz et de la dinde à 10h du matin ou 16h de l’après midi mais pour moi c’est pas un problème 🙂

2015

On passe directement à 2015 car je n’ai pas beaucoup de photos. Il faut savoir que depuis 2013 je considère avoir atteint mes objectifs en matière de volume musculaire même si vous allez voir que j’ai pris encore un peu de muscle par la suite. Mon objectif était de maintenir mon physique et mes performances.

2018

Nous voila en 2018, j’ai 25 ans et j’ai pris un peu de masse musculaire, mais ça reste léger même si les photos donnent l’impression que je suis bien plus musclé. De 2013 à aujourd’hui je n’ai cessé de m’entrainer avec des routines type circuits training en half body. C’est à dire, une séance dédiée pour le bas du corps et une séance dédiée pour le haut du corps. 

2019

 Donc voilà mon physique actuellement au mois d’avril 2019. Rien n’a changé au niveau du volume mais je continue de progresser en performances et c’est ce qui m’a toujours intéressé. Me muscler n’a jamais été mon objectif principal. Mon obsession était de progresser en max de tractions, pompes dips etc. Je suis actuellement à 20 muscle ups (pas stricts), 41 tractions propres, 64 dips et une centaine de pompes. 

 

2020

Si vous voulez en savoir plus sur mes entrainements et que vous souhaitez exploser vos résultats bien plus vite que moi à mes débuts, j’ai préparé pour vous un programme d’entrainement en half body sur 12 semaines entièrement illustré. Ce programme est le résultat d’une dizaine d’années d’expérience.

Cliquez ici pour le télécharger (gratuit)

Quoi qu’il en soit, que vous décidiez de suivre le programme ou pas, je vous souhaite à tous d’atteindre vos objectifs ! Ne lâchez rien ! Vous devez être régulier, patient, et aimer vous surpasser. Si vous ne ressentez pas encore ce « goût de l’effort » ça viendra avec le temps je vous le garantis. Au début ce n’est pas facile, mais lorsque vous commencerez à voir les résultats obtenus par vos efforts, votre motivation ne cessera d’augmenter au fur et à mesure et vous prendrez goût à vous entrainer.

Merci à tous de m’avoir lu, n’hésitez pas à partager cet article et à me dire ce que vous en pensez en commentaire 🙂

9 pensées sur “Ma transformation avec le Set & Reps | Street Workout

  • 22/02/2020 à 11:54
    Permalink

    Un grand merci pour ton expérience, je m’en inspire grandement ainsi que de ton programme. Continue comme ca !

    Répondre
    • 23/04/2020 à 17:23
      Permalink

      Merci pour ton retour ça fait plaisir. Force à toi !

      Répondre
    • 16/05/2020 à 16:56
      Permalink

      De rien content que ma modeste expérience ai pu t’aider ! Force à toi

      Répondre
  • 15/05/2020 à 19:35
    Permalink

    merci de nous donner tout ton savoir faire sa donne beaucoup de motivation en voyant les résultats !

    Répondre
    • 16/05/2020 à 16:53
      Permalink

      Merci pour ton retour. Content d’apprendre que je te motives c’est le but :))

      Répondre
  • 09/07/2020 à 07:19
    Permalink

    Pour bien le connaître étant à l’armée avec lui, c’est un mec humble et gros bosseur d’où son physique aujourd’hui. Je vais suivre ton programme, confiance absolue

    Répondre
  • 07/08/2020 à 17:50
    Permalink

    Merci, j’ai 16 ans j’ai fait le programme de 12 semaines jusqu’à la fin, il est parfait !!! 🙂
    Continue d’upload sur ton site et encore merci pour tes conseils !!!

    Répondre
  • 04/09/2020 à 16:07
    Permalink

    Bonjour, du coup je ne comprends pas ou il est question de sets et reps étant donné que tu précises faire quasiment du circuit training et que le programme de 12 semaines est également essentiellement en circuit training…

    Répondre
    • 20/09/2020 à 07:04
      Permalink

      bonjour,
      le set and rep c’est des entrainements composés de séries et de répétitions tout simplement. que tu travailles en series simples exercice par exercice ou en travaillant des séries sous forme de circuit ça reste du set and rep.
      5 series de 10 tractions
      5 series de 10 dips
      5 series de 10 pompes
      ou
      5 séries de 10 tractions + 10 dips + 10 pompes
      c’est la manière d’organiser ton entrainement et le temps de repos qui diffère en fonction de tes objectifs. En circuit pour l’endurance c’est beaucoup mieux sur moi. Si tu préfère juste travailler la masse et pas la perf alors oui taf de manière différente mais ça reste du set and rep
      sportivement

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *