Street Workout : Set & Reps / Freestyle / Static ?

Certaines choses peuvent paraître floues lorsqu’on découvre le street workout que l’on appelle aussi “Calisthenics”. Qu’est ce que c’est concretement “l’entrainement de rue” ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

Les différentes branches du street workout

Il faut savoir que le street workout se divise en différentes catégories. Le set and reps, les figures statiques et le freestyle. On va voir ensemble ce qui les différenties. 

Le set and reps

L’objectif principal des pratiquants est de performer en enchaînant des répétitions avec le poids du corps. Que ce soit pour relever le défi de réaliser un maximum de tractions individuelles ou de s’engager dans des circuits intensifs, où l’accent est mis sur l’exécution de nombreuses répétitions en successions avec très peu de temps de repos. Une variante intéressante de cette méthode, le Street Lifting, consiste à ajouter du poids aux mêmes exercices. A l’image du power lifting, les athlètes de street lifting s’entraînent pour déplacer la charge la plus lourde sur une seule répétition (1RM). Les quatre mouvements de compétition sont : Le muscle-up, le dip, la traction (pronation ou supination) et le squat.

 

Le Freestyle

Inspiré de la gymnastique, le freestyle se caractérise par l’enchaînement de mouvements acrobatiques tels que les 360° ou les palm spins. Mêlant agilité et démonstrations de force, cette discipline est souvent considérée comme la plus impressionnante et appréciée par ceux qui ne la pratiquent pas. Attention au risque de blessures, cette pratique est assez traumatisantes pour les articulations.

 

Le Statique

Le static, également influencé par la gymnastique, se concentre essentiellement sur des figures de force statiques, comme la planche, le handstand, le human flag, le front lever . L’objectif ici, c’est de tenir ces positions isométriques le plus longtemps possible.

Lequel choisir ?

Comme toujours, tout dépend de tes objectifs, si tu souhaites performer au poids de corps, progresser principalement dans ta capaciter à enchaîner les répétitions, progresser dans tes max tractions, dips, pompes alors le set and reps est pour toi.

Il faut choisir ce que tu aimes avant tout. Rien ne t’empêche de faire du set and reps et de bosser des mouvements statiques tels que le handstand ou le front lever pendant ta séance. 

En réalité tu pourrais faire les 3 en même temps, mais si tu veux vraiment être bon et ne pas être moyen partout alors il faudra prioriser tes objectifs et rester FOCUS. 

J’espère que cet article te permet d’y voir plus clair. Hésite pas à télécharger mon programme gratuit juste dessous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *