Entrainement Haut du Corps | Saibov #2

Routine Haut du Corps Saibov #2

Salut les machines !

Dans l’article précédent, je vous ai parlé de Saibov avec qui j’ai appris énormément malgré le fait qu’il ne soit pas encore très connu en France.  Aujourd’hui je vais vous partager un nouvel entrainement de lui qui pique beaucoup plus que le précédent. La première fois que j’ai fait cette séance,  J’ai eu des courbatures pendant 3 jours ! Allez, je vous montre ça sans plus tarder.

 

Déroulement de l'entrainement

Cette séance d’entrainement upper body (haut du corps) est composée de 5 routines.  Pensez à toujours vous échauffer et vous étirer avant de commencer votre entrainement.

Routine #1

Effectuer 4 séries de 20 tractions avec 4 minutes de repos entre chaque série. Reposez vous ensuite 3 à 4 minutes avant de passer à la routine n°2

Routine #2

3 séries de 100 pompes avec 4 minutes de repos entre chaque série. Il est autorisé de prendre du repos si vous n’arrivez pas à compléter les 100 répétions en one shot. Cependant, ne prenez pas plus de 10 secs de repos. Une fois les 3 séries effectuées, reposez vous 3 à 5 minutes avant de passer à la troisième routine.

Routine #3

Pyramide de tractions : Effectuez 2 tractions pronations, puis 4, en ajoutant à chaque fois 2 répétions jusqu’à arriver à 10 tractions puis faites la même chose dans le sens inverse. Le temps de récupération entre chaque série est de 15 secondes. Soufflez 3-4 minutes.

Routine #4

Faire 10 pompes puis 20, 30, 40 et 50 en prenant seulement 30 secondes de pause entre les séries. Reposez vous 3 à 5 minutes.

Routine #5

Et pour finir en beauté, rien de mieux qui petit chrono ! Le but est de réaliser 50 pull ups en un temps record. Vous pouvez faire des séries de 5, 10, 20 peu importe, du moment que vous donniez le maximum de vous même pour faire le meilleurs temps.

J’espère que ce training vous plaira. N’hésitez pas à me partager vos performances et votre ressenti après cette séance en commentaire. Si vous n’avez pas vu la première séance de Saibov que j’ai partagé, je vous invite à consulter l’article en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *